LA PRESSE EN PARLE

TELEGRAMME DU 30 SEPTEMBRE 2011

Dojo. Bon départ pour la section Aïkido

Toute nouvellement créée, à la rentrée de septembre, la section Aïkido du Dojo lampaulais compte déjà une dizaine de membres. Les combattants se retrouvent, une fois par semaine, le mercredi, de 19h45 à 21h15, sous l'égide de leur professeur André Porcher, 4 ème Dan titulaire d'un Brevet fédéral d'enseignant. 

Un art martial non violent 

La pratique invite d'abord à tenter de dissuader plutôt que de détruire. Dans ce contexte, les pratiquants apprennent aussi le maniement du bâton, du couteau et du sabre en bois, selon l'enseignement du Maître Morihei Ueshiba. Aux techniques purement physiques, il a associé des valeurs. L'harmonie de l'«aï», conjuguée avec la force de vie du «ki» conduisent à la recherche de la voie du «do», traductions du terme «aï, ki, do». L'aïkido est donc l'étude ou la recherche de la coordination mentale et physique de l'énergie dont la pratique régulière conduit au parfait équilibre du corps et de l'esprit. Les plus jeunes débutent généralement vers l'âge de 16 ans. Les personnes, même débutantes, intéressées par la pratique de cette discipline, peuvent à tout moment se présenter en début de chaque cours. Les premières séances d'essai sont gratuites avec prêt d'un kimono sans engagement. 

Contact Renseignement au 06.66.83.10.84.

Télégramme du 1er Février 2012

Dojo. L'aïkido ne demande qu'à s'étoffer

La section d'aïkido, créée en septembre au Dojo lampaulais, se développe au fil des semaines avec déjà une douzaine de pratiquants, sous la houlette d'André Porcher, 4 ème dan, titulaire d'un brevet fédéral. Chacun pratique en fonction de ses possibilités physiques, qu'il apprend précisément à mieux connaître. L'aïkido est accessible à tous, homme ou femme, à partir de 14 ans. Les personnes débutantes, intéressées par la pratique de cette discipline, peuvent à tout moment se présenter en début de chaque cours. Les premières séances d'essai sont gratuites avec prêt d'un kimono et sans engagement. 

Pratique Séances les mercredis, de 19h45 à 21h15 et les samedis, de 17h45 à 19h15. Contact : tél.06.66.83.10.84.

Télégramme du 6 Septembre 2012 

FORUM DES ASSOCIATIONS

Samedi, le 3e Forum des associations, organisé par la commission des sports et Daniel Le Beuvant, et coordonné par Philippe Morvan, a réuni 17 associations sportives, culturelles et le Club des Aînés ruraux de la commune, à la salle omnisports. La nouvelle ludothèque, les activités du Dojo, avec quelques démonstrations d'André Porcher, professeur d'aïkido 4 ème Dan, et de ses élèves, le stand coloré de l'Association pour le développement du Boulkiemdé et tous les autres clubs représentés, ont démontré la vitalité du tissu associatif local.

Télégramme du 17 Octobre 2012

Aïkido. Un stage national sur les rails

L'aïkido, art martial japonais basé sur des projections et desimmobilisations permettant de dissuader n'importe quel adversaire, même muni d'une arme blanche, a séduit plusieurs adeptes dans la commune. La nouvelle saison se présente bien et André Porcher, 4 ème Dan, titulaire d'un brevet fédéral, est satisfait de sa rentrée auDojo lampaulais, de nouvelles inscriptions étant venues grossir les rangs de cette section, créée il y a seulement un an. 

Un stage national avec Patrice Morand 

La venue d'un expert est programmée fin avril 2013, pour un stage national. Il s'agit de Patrice Morand, 5e Dan, responsable technique au sein de la Fédération. Il viendra superviser le travail de plusieurs membres du club qui ont participé au grand stage de Lesneven, l'été dernier. L'aïkido est accessible à tous, homme ou femme, àpartir de 14ans. Deux séances d'essai sont offertes, avec prêt d'un kimono, sans engagement. 

OUEST FRANCE DU 23 AVRIL 2013

Judo-club : stage national d'aïkido sur le tatami local - Lampaul-Guimiliau

 

 

 

À l'invitation d'André Porcher, enseignant de la section aïkido du Judo-club lampaulais, et Joël Kerbrat, son homologue de Saint-Pol-de-Léon, Patrice Morand, de Blois, 5 e dan d'aïkido, responsable technique national, animait, dimanche, un stage sur le tatami lampaulais. Vingt-cinq adeptes de la spécialité venus de la région de Landivisiau, Morlaix et Saint-Pol-de-Léon, ainsi que de Blois et de Normandie, ont travaillé sur la technique du boken, l'équivalent du sabre japonais.

Lors de la remise de ceinture, le 30 juin prochain, au Judo-club, les douze adhérents de la section effectueront une démonstration d'aïkido devant les judokas et leurs parents.

 

STAGE du 31 Mai 2015 Patrice Morand 6ème Dan

11 Octobre 2015

Aikido. De belles perspectives de rentrée

À l'occasion de la cinquième saison au dojo lampaulais, André Porcher, enseignant 4 ème dan, titulaire d'un brevet fédéral, a dessiné les contours de l'année à venir. Plusieurs stages organisés Cette année encore, le dojo lampaulais a programmé plusieurs stages, au niveau de la section aïkido. Le premier est prévu le dimanche 25 octobre. Il s'agit d'un stage d'armes avec le parrainage de l'association Kotatsu. Les samedi 14 et dimanche 15 novembre verront la venue de Léo Tamaki. Un stage de iaïdo en mai Un stage de iaïdo est déjà programmé les 21 et 22 mai, avec l'expert Patrice Morand, 6e dan, responsable technique national. Plus d'une douzaine de pratiquants du club vont pouvoir ainsi se perfectionner, notamment deux aïkidokas qui se préparent au passage de leur ceinture noire en juin : Jean-Louis Fueurstein et Yves Léon. À noter la bonne performance de Frank Lamanda et Virginie Manain qui ont obtenu le hakama, l'équivalent de la ceinture noire de judo. Il est toujours possible de s'inscrire en se présentant aux cours, le lundi et le mercredi, entre 19 h 45 et 21 h 15, où deux séances d'essais sont offertes, avec prêt du kimono. Contact André Porcher tél. 06.66.83.10.84. 

21 Juin 2017

Aikido : Virginie Manain Ceinture Noire

Ce week-end a vu la consécration pour une pratiquante du dojo lampaulais . En effet,Virginie Manain  s'est  vue attribuer la fameuse ceinture noire.Pratiquante  depuis seulement 4 ans,elle s'est  fait remarquer en obtenant,en plus,les félicitations du jury de la ligue de Bretagne qui officiait cette année à Guingamp.Cet examen est très difficile car les examinateurs ne parlent qu'en japonais pendant 15 a 20 mn et il faut beaucoup de concentration pour effectuer toutes les techniques demandées.En outre,chaque mouvement nécessite d’être exécuté avec une extrême précision.Le travail de défense face aux armes tel que le bâton,le couteau ou encore le sabre doit être réalisé à la perfection.Le dernier exercice consiste à combattre seul face à deux voire trois adversaires en même temps sans se retrouver bloqué.   
Virginie Manain est une grande sportive car, pendant ses années collèges, elle s'est classée 4 ème au championnat de France de natation. Son Professeur,André Porcher  4 ème Dan,est très fier de son élève et insiste sur le fait que la ceinture noire d'aikido est la plus difficile a obtenir dans le monde des arts martiaux.La saison se termine donc sur une très bonne note et déjà se prépare la saison prochaine avec la venue en Novembre de Léo Tamaki et en Mars pour un stage privé de François Quantin 5 ème Dan.

Mars 2018

André Porcher, 4 ème dan, professeur d’aïkido au Dojo lampaulais, propose de présenter et faire découvrir l’aiki-taïso, les samedi 31 mars et 14 avril, entre 11 h et 12 h. Ces deux séances, gratuites et ouvertes à tous, sont réalisées en vue de la mise en place d’un cours qui serait dispensé le samedi, à partir de septembre 2018.

Une approche douce

L’aiki-taïso (préparation du corps en japonais) est un sport d’origine nipponne, qui représente l’ensemble des exercices préparatoires à la pratique de l’aïkido.

Approche douce des arts martiaux sans aucun danger (pas de chute, pas de coup porté), c’est une alternative ludique aux nombreux sports de remise en forme. Les exercices variés de l’aiki-taïso, qui se font en binôme, améliorent l’endurance, l’équilibre, les capacités psychomotrices, la coordination générale, la fonction cardio-respiratoire et le renforcement musculaire.

 

Cette discipline intéresse un public plus large, sans limite d’âge, qui n’a pas forcément pratiqué de sport auparavant et qui recherche un loisir axé sur la culture et l’entretien du corps.

Vendredi 6 Avril 2018

Le vendredi 30 mars, au dojo lampaulais, a eu lieu une remise de hakamas. Trois pratiquants, qui se sont particulièrement distingués, Romain Berthouloux, Nicolas Pelle et Gabriel Metegnier, ont reçu des mains de leur professeur André Porcher, le hakama qui valide des années de travail assidu dans cette discipline qui utilise la force de l’adversaire afin de le neutraliser rapidement. Le hakama est un pantalon large qui se porte sur le kimono et qui faisait autrefois partie de l’habillage des samouraïs. Il est l’équivalent de la ceinture noire dans bon nombre d’arts martiaux. Cette distinction permet aux sportifs distingués d’accéder aux cours des gradés existant depuis le mois de septembre 2017.

Démonstration le 8 avril

Pour information, le dojo se prépare pour une démonstration qui aura lieu le dimanche 8 avril, à la salle omnisports de Lampaul-Guimiliau, pendant un match de handball de National 3. Par ailleurs, il est toujours possible de s’inscrire à l’aïkido ; trois séances d’essais sont proposées gratuitement avec prêt de kimono.